Communauté
Stratégie Immobilière - Les bureaux en 2030 selon Jacques Attali

Stratégie Immobilière - Les bureaux en 2030 selon Jacques Attali

Olivier Dardenne
2 min15 juil. 2020

Jacques Attali s’est récemment exprimé sur l’évolution des modes de travail, dressant un parallèle entre le monde de l’entreprise et celui de l’hôtellerie. À l'occasion de cet échange de 30 minutes avec Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo, l'économiste français a partagé sa vision de l'entreprise de demain, s'appuyant sur une partie des grands principes édictés dans son dernier livre paru en juin 2020 : "L'économie de la vie".

Dans ses récents écrits, Jacques Attali a démontré que, suite à la crise sanitaire, des secteurs appartenant à l’économie “de la vie” tels que la santé, l’hygiène, l’énergie ou encore la sécurité vont considérablement se développer. D’autres secteurs tels que l’hôtellerie et l’immobilier de bureau seront des secteurs en transition.

En effet, le milieu de l’entreprise a déjà évolué avec l’expansion du télétravail. “La crise a révélé que le télétravail pouvait être beaucoup plus vaste, bien qu’il possède des côtés positifs et négatifs”. Selon lui, la créativité et la sérendipité (ou le fait de provoquer de nouvelles idées) sont alimentées par le lien social. Il serait donc plus difficile d’entretenir la créativité en télétravail.

“Il y a une convergence d’expertises entre la gestion d’hôtels et la conception de bureaux.”

L’économiste a beaucoup insisté sur le sentiment d’appartenance et même d’appropriation du projet d’une entreprise au sein des collaborateurs. Pour lui, il est important que les entreprises aient un plan, un projet qui valorise les employés et qui permette d’avoir une vision sur le long terme. C’est dans ce cadre qu’il constate une rencontre entre le secteur de l’hôtellerie et de l’immobilier de bureaux. Les lieux de convivialité au sein des espaces de travail doivent être valorisants et agréables tout en reflétant les valeurs et le projet de la marque.

« Le respect est une valeur fondamentale et si vous avez une culture du présentéisme c’est que vous n’avez ni respect, ni confiance envers vos employés et c’est donc voué a l’échec. »

De plus, il ajoute qu’à l’avenir, il sera important que les entreprises définissent une mission qui dépasse leur fonction première dans lequel leurs employés pourront se retrouver. En effet, pour Jacques Attali, il est primordial d’être au service des générations futures et de trouver un sens par rapport à sa mission de base. Il ajoute qu’il est vital que les entreprises développent des objectifs sur le long terme (plus de 10 ou 15 ans) afin d’anticiper des situations de crises telles que celle que nous vivons aujourd’hui.

À lire également...
Contactez
Nous

Contactez Nous

On vous trouve votre Perfect fit !